Les terreurs nocturnes

Les terreurs nocturnes comment les gérer quand elles arrivent? 

Elles apparaissent souvent entre 18 mois et 3 ans, peuvent être violentes et impressionnantes pour le parent qui y fait face mais sans gravité. Il s’agit d’une parasomnie qui peut être ponctuel ou régulière mais normal avec la croissance du cerveau de votre enfant qui est en pleine émergence. Elle disparait la plupart du temps vers 5 ans. 

Comment les reconnaître? 

Les terreurs nocturnes vont arriver en début de nuit contrairement aux cauchemars qui arrivent en fin de nuit mais elles peuvent appaître a tout moment de la nuit. C’est au comportement de l’enfant que vous allez reconnaitre un cauchemar ou une terreur nocturne. 

Penfant cette phase agité, il peut être allongé ou debout crier ou pleurer mais il ne vous voit pas ou semble ne pas vous attendre : oui, il dort….

Votre intervention est donc inutile et peut même empirer les choses si vous le réveiller pendant son sommeil. Cet parasomnie ressemble de près au somnanbulisme, et il ne faut jamais réveiller un somnambule. 

Que faut il donc faire lorsque votre enfant fait une terreur nocturne : RIEN 

Sachez que si vous réveillez votre enfant au cours de cet phase de sommeil instable risquerait de se  reproduire, il faut donc le laisser dormir sans intervenir. De plus si vous le réveiller il sentira votre inquietude quant à cette terreur nocturne, il ne comprendra pas ce qu il se passe et pourra développer une crainte à aller se coucher. 

Le mot d’ordre pour une terreur nocturne est donc Patience et Calme.